ECOLO partage l’inquiétude du personnel et en appelle à une véritable réflexion sur le commerce dans le centre-ville

La locale ECOLO de Dinant a appris avec consternation ce mercredi la menace de fermeture prochaine par le groupe Delhaize de son magasin de la cité des Copères. Nous partageons l’inquiétude des familles concernées par rapport à cette triste perspective et leur exprimons toute notre solidarité.

ECOLO ne peut que regretter qu’un groupe qui, malgré un certain ralentissement de son activité, continue d’enregistrer annuellement des bonis importants, menace de se séparer ainsi brutalement d’une partie de son personnel. Il importe que Delhaize mette tout en œuvre pour sauvegarder l’emploi des travailleuses et travailleurs dinantais(e)s comme de leurs 2.500 collègues menacés.

Les 14 magasins dont la fermeture est annoncée à l’horizon 2017 sont qualifiés de non-rentables par le groupe. En ce qui concerne la situation de l’enseigne dinantaise, il existe indéniablement un lien entre la dégradation de la situation du magasin avec, d’une part, les multiples travaux de voirie qui se prolongent indéfiniment dans le centre de la ville, et d’autre part, le développement de l’offre commerciale en périphérie. Durant la campagne en vue des élections de 2012 et depuis son entrée au conseil communal, ECOLO Dinant n’a eu de cesse d’appeler de ces vœux à une politique de mobilité et d’aménagement du territoire qui contribue véritablement à la sauvegarde de l’activité commerciale dans le centre-ville. Par la voix de notre conseiller communal John-Laurent Nève, nous interpellerons prochainement le collège à cet égard.

Plus globalement, il est nécessaire de définir à l’échelon régional les critères de diversification de l’offre et des produits (seule manière d’offrir des produits de qualité et de faire vivre nos producteurs locaux). C’est tout l’enjeu des schémas régionaux de développement commercial qui doivent intégrer la dimension économique, la dynamisation des quartiers, l’accessibilité pour les clients et les travailleurs et dont ECOLO continue de soutenir fortement le principe.

 
John-Laurent Nève
Conseiller communal ECOLO à Dinant
0485/500360

Georges Gilkinet
Député fédéral ECOLO

Share This