Á partir du 15 décembre prochain, le hall de la gare de Ciney sera fermé de 20h00 à 5h45 en semaine, de 20h30 à 6h45 le week-end. Jusqu’ici, le hall restait ouvert jusque minuit, ce qui correspond aux horaires des derniers départs de train. Au moment où les navetteurs de la ligne 162 sont victimes de retards récurrents, cette décision de la SNCB est aberrante. Il suffit notamment de penser aux étudiants qui rejoignent les villes universitaires le dimanche soir et qui ne pourront plus attendre leur train dans le hall. Certes, la SNCB est en train de construire un couloir pour permettre l’accès aux voies via le pignon mais cette solution n’est qu’un pis-aller. Elle offrira de toute façon moins de confort aux navetteurs.

En 2014, ce sont en moyenne 1804 navetteurs qui empruntaient quotidiennement la gare de Ciney (chiffre SNCB). Le moins que l’on puisse dire est que la SNCB fait bien peu de cas de leur confort. Aux retards récurrents, on peut ajouter la fermeture du point presse, celle de la cafétéria, la limitation des horaires d’ouverture des guichets, des escalators hors service en permanence, des parkings non finalisés et mal éclairés et maintenant la fermeture du hall en soirée.

Dans l’interview qu’il a livré à Ma Télé suite à cette décision, le Ministre Bellot y est allé d’une annonce plus surprenante. En effet, il y aurait un « master plan pour redessiner à la fois les zones de stationnement autour de la gare de Ciney et le point où se trouvera la salle des pas perdus et la gare » en précisant qu’une nouvelle gare serait « décalée de 200-300 mètres vers Namur ». Durant sa participation à la majorité cinacienne, Ecolo avait lancé un concours d’architecte pour l’aménagement de la zone de la gare située entre les voies de chemin de fer et le quai de l’industrie. Ce concours avait débouché sur plusieurs projets ambitieux de quartier mixte, mêlant espaces de bureaux et d’habitations à proximité de la gare. Pour Ecolo, les enjeux liés au développement d’un nouveau quartier sont primordiaux, Il est donc indispensable que la SNCB entame une concertation avec la Ville de Ciney plutôt que d’envisager seule ces aménagements.

Le député fédéral Georges Gilkinet a d’ores et déjà déposé une question au Ministre Bellot concernant l’accessibilité de la gare de Ciney et son futur (en annexe). Il développera prochainement cette intervention en commission tout comme une autre question sur la ponctualité catastrophique sur la ligne. François Bouchat, chef de groupe Ecolo au conseil communal de Ciney interrogera quant à lui le collège quant au projet de déplacement de la gare qui bouleverserait tout un projet de nouveau quartier.

Ecolo estime que, plutôt que de promotionner la construction de prisons au milieu de nulle part, le MR devrait se préoccuper du maintien et de la bonne gestion des infrastructures de transport en commun fréquentées quotidiennement par près de deux milles navetteurs !

Share This